Quels travaux peut-on rétribuer ?


Si comme moi vous avez un petit Tom d’affaires à la maison, vous avez probablement la même question qui sonne souvent à vos oreilles :

Maman, que puis-je faire pour gagner de l’argent ?? 😀

Voilà une question à laquelle il n’est pas toujours facile de répondre…
Pour vous aider, je vous conseille d’envisager les points suivants :

  1. déterminer quel travail peut être rétribué,
  2. identifier les tâches que votre enfant peut faire,
  3. réfléchir à la paye que vous pouvez octroyer.

Tom tond le gazon

 

1. Quel travail peut être rétribué ?

C’est la question la plus fondamentale et la réponse dépend de chaque famille. En effet, personne ne voit les choses exactement de la même façon. En discutant avec de nombreux pères et mères de famille, je me suis rendue compte à quel point les avis divergent !

Mon ami Pascal a un concept intéressant. Chez lui, il y a des TUF : Travaux d’Utilité Familiale. Il s’agit de tâches telles que : mettre et débarrasser la table, ranger sa chambre, faire son lit, mettre ses vêtements sales dans le panier à linge, sortir les poubelles, arroser les plantes, aider à préparer le repas, vider le lave-vaisselle… Ces tâches doivent être accomplies par tous les membres de la famille, gratuitement.

En ce qui me concerne, je vois les choses de la même façon et je pense qu’il est primordial que les enfants participent activement à la vie de famille. Non seulement cela les responsabilise et leur apporte de la confiance en eux mais en plus ils apprennent des concepts essentiels tels que l’entraide, la solidarité, la vie en communauté, le respect, le partage. N’hésitez pas à dire à vos enfants que vous êtes fiers d’eux lorsqu’ils ont accompli une ou plusieurs de ces tâches. La reconnaissance est une récompense d’une grande valeur !
NB: Ne vous attendez pas à une exécution parfaite, vos enfants sont en phase d’apprentissage 😉

Du coup, quelles tâches peuvent être rétribuées ? Eh bien, ce sont toutes celles pour lesquelles vous seriez prêt(e) à payer un tiers.
Posez-vous simplement à chaque fois la question : est-ce que je serais prêt(e) à payer quelqu’un pour ce travail ? Si oui, alors vous pouvez aussi rétribuer votre enfant. Sinon, cela signifie que dans votre famille, cette tâche relève d’une TUF et doit être accomplie gratuitement.

Tom repasse une chemise

2. Quelles tâches peut effectuer mon enfant ?

Je vous propose ici une liste non exhaustive de TR (tâches rétribuées) que peuvent effectuer les enfants, selon leur âge.
Notez cependant que chaque individu étant différent, il vous appartient de juger ce que votre enfant est en mesure de faire ou non.

  • A partir de 7 ans : petits travaux de jardinage, laver la voiture, repeindre une clôture, cirer des chaussures, passer l’aspirateur ou balayer
  • A partir de 10 ans : tâches précédentes + tondre la pelouse, promener des chiens, petits travaux de bricolage, faire le ménage
  • A partir de 15 ans : tâches précédentes + repasser du linge, faire les courses, faire du soutien scolaire
  • A partir de 18 ans : tâches précédentes + garder des enfants, faire de l’assistance informatique

Encore une fois, il ne s’agit là que d’exemples de tâches que nous considérons rétribuables dans notre famille. Il peut tout à fait en être autrement dans la vôtre !

Si vous avez d’autres idées de TR, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires, je serai ravie de vous lire 🙂

Tom balaie

3. Quelle paye octroyer ?

Chaque famille ayant un budget différent, la rétribution devra s’adapter. Pour vous donner tout de même une idée, voici mes propositions de paye :

  • A partir de 7 ans : 3 à 4€ de l’heure
  • A partir de 10 ans : 5 à 6€ de l’heure
  • A partir de 15 ans : 7 à 8€ de l’heure
  • A partir de 18 ans : 9 à 10€ de l’heure

A vous d’adapter ces montants en fonction de vos possibilités, ils ne sont là qu’à titre d’exemple. Quant aux enfants plus grands, pourquoi ne pas les laisser juger eux-même de la valeur des services qu’ils offrent ?

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’en étant rétribué pour un travail, votre enfant apprendra la valeur des efforts et du même coup, la valeur de l’argent. Il comprendra progressivement que l’argent ne tombe pas du ciel et ne pousse pas sur les arbres, mais qu’il est le fruit d’un labeur, d’un service rendu, d’une valeur apportée à autrui.

En comprenant cela, il aura moins tendance à vous réclamer de lui acheter des choses car il aura pris conscience que votre argent découle également de vos efforts.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :-)
  •  
  •  
  •  
  • 11
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.