Comment motiver son enfant à épargner ?

Il n’est pas forcément évident pour un enfant (et pour quelques adultes aussi 🙂 ) d’épargner. C’est une action difficile qui demande des efforts de renoncement à la gratification immédiate alors que nous vivons dans un monde de consommation permanente. On voudrait ce truc, ce machin ou ce bidule, parce qu’on l’a vu à la télé ou parce qu’un copain en a parlé ou parce qu’on l’a vu dans la vitrine et que ça avait l’air tellement super méga chouette qu’il nous le faut absolument, là tout de suite !

L’attente, quelle notion difficile à intégrer pour un enfant…

Alors peut-être va t-il falloir se mettre à expliquer les choses plus en détail afin de motiver son enfant à épargner. C’est parti ! 🙂

1. Commencer par lui donner les moyens de le faire

pièces euros

Parce que soyons sérieux, si on ne donne pas (ou presque pas) d’argent de poche à son enfant, il va avoir du mal à mettre quelque chose de côté !
Donc si vous hésitiez encore, c’est le moment de lui fournir une somme suffisante pour qu’il puisse à la fois épargner mais aussi s’acheter quelques petites choses immédiatement. En effet, il est vain de vouloir lui faire tout économiser, cela risque juste de lui rendre l’épargne détestable. Et de la même façon qu’on apprécie mieux la pluie si l’on a eu du soleil, on apprécie mieux l’épargne si on peut aussi dépenser de temps en temps. Sinon c’est la frustration assurée !

2. Lui expliquer à quoi ça sert

Rentrons dans le vif du sujet : les bonnes raisons d’économiser ne manquent pas.
Voici quelques arguments que vous pourrez avancer lors de votre conversation en tête à tête (les points 1 à 3 sont valables à tous les âges, les points 4 à 6 sont valables pour les plus grands):

Tom et son vélo

Tom part en voyage

Tom zen

  1. La liberté de choix
    Si on a économisé, on a le choix d’acheter (ou non) ce Lego qui coûte un peu plus cher. Si on n’a pas assez d’argent, on n’a pas le choix, on ne peut pas l’acheter. C’est frustrant.
  2. Etre indépendant de ses parents
    En épargnant, on peut s’acheter ce que l’on souhaite. On n’a plus besoin d’attendre que papa et maman soient d’accord pour l’acheter. On est autonome.
  3. Atteindre un gros objectif
    Economiser permet de pouvoir s’offrir ce beau vélo dont on rêve. Quelle joie et quelle fierté quand on atteint son but !
  4. Réaliser un grand projet
    On peut épargner pour pouvoir faire un grand voyage à l’étranger avec des amis et vivre des moments magiques dont on se souviendra toute sa vie.
  5. Faire face à l’imprévu
    Quelle plaie lorsque tout à coup son ordinateur ou son téléphone est foutu ! Avoir suffisamment d’argent de côté permet de pouvoir rapidement s’en procurer un nouveau, sans avoir besoin d’emprunter de l’argent.
  6. Ne plus être stressé
    Savoir qu’on a de l’argent de côté, même si l’on ne sait pas encore à quoi il va servir, est une grande source de sérénité. Les gens ayant peu d’économies sont souvent des gens stressés.
 

3. Lui ouvrir un compte épargne à la banque

banque

Une bonne idée peut être également d’aller ensemble à la banque ouvrir un compte épargne. Renseignez-vous auparavant pour savoir quelle banque offre le plus d’avantages (intérêts, frais de tenue de compte, carte bancaire, etc…) et quel type de compte est le plus adapté à son âge.

L’ouverture d’un compte bancaire est un acte très responsabilisant, on se sent vraiment grand. Et en plus, on peut se rendre compte pour de vrai de l’avantage n°7 de l’épargne : les intérêts. Alors bien sûr, ça ne va pas chercher bien loin (de 1% à 2,75% environ selon les types de comptes) mais je vous garantis que l’idée va plaire à votre enfant 🙂

Vous avez peur qu’il fasse des achats inconsidérés s’il est en possession d’une carte bancaire ? Tranquillisez-vous. Tout d’abord, vous pouvez décider d’un plafond de retrait et puis au début, il ne manipulera pas de grosses sommes.
Voyez plutôt les avantages que cela va apporter dans sa vie : il se familiarisera avec un nouveau mode de paiement qu’il sera amené à utiliser fréquemment à l’âge adulte. Or, plus on apprend tôt à se servir d’un outil, mieux on sait s’en servir. Vous vous rappelez de mon parallèle avec la brosse à dents dans cet article ?

Rassurez-vous, il ne sera pas perdu tout seul dans la jungle bancaire : vous êtes là pour le guider et le conseiller. Mais n’oubliez pas de le laisser aussi faire quelques erreurs car rien ne vaut l’expérience concrète !

Pour en savoir plus sur la gestion de budget, n’hésitez pas à lire mon article sur le système des 5 caisses où j’explique en détail comment j’apprends à mes enfants à gérer leur argent.

Dites-moi en commentaires si vous aussi vous apprenez à votre enfant à épargner et quelles actions vous avez déjà mises en place !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :-)
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  

Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.