Besoins et désirs

Besoin ou désir ?

L’une des notions primordiales que nos enfants doivent comprendre et intégrer dans leur vie est la différence entre les besoins et les désirs.

Nous vivons dans un monde où la surconsommation est pratiquement devenue la norme. Assaillis par la publicité (télé, radio, affiches), influencés par notre famille ou nos amis, parfois convaincus par l’idée que l’avoir fait valoir, nous avons tendance à posséder trop de choses, beaucoup plus que nécessaire.

Mais de quoi avons-nous vraiment besoin ? Qu’est-ce qui est indispensable et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Comment faire comprendre ces notions à nos enfants ?

Les besoins

Les besoins fondamentaux de l’être humain ont été établis par Abraham Maslow en 1940, selon un ordre pyramidal que vous connaissez probablement. Les besoins les plus importants sont situés tout en bas de la pyramide et les besoins des étages supérieurs sont dépendants de la satisfaction des besoins des étages inférieurs.

Pyramide de Maslow

Besoins d’auto-accomplissement

Besoins d’estime de soi

Besoins d’appartenance et d’amour

Besoins de sécurité

Besoins physiologiques

Besoins physiologiques : respiration, nourriture, eau, sommeil, sexe, homéostasie, excrétion.
Besoins de sécurité : logement, ressources, moralité, santé.
Besoins d’appartenance et d’amour : amitié, amour, famille, intimité, groupe.
Besoins d’estime de soi : confiance en soi, considération, réussite, respect.
Besoins d’auto-accomplissement : se réaliser, mettre en valeur son potentiel.

Cette pyramide vous aidera à faire comprendre à vos enfants ce que sont de vrais besoins.

Les désirs

Tout ce qui n’est pas de l’ordre des besoins précités ou qui dépasse clairement la simple nécessité est donc un désir.

Marketing

On a certes besoin de boire mais pas forcément du soda. L’eau est amplement nécessaire (et même recommandée) à l’étanchement de notre soif. Le soda est donc un désir.

De même, on a besoin de manger mais pas forcément du caviar. C’est probablement délicieux mais des fruits et légumes de saison suffisent à assouvir notre faim. Le caviar est donc un désir.

Pour les ados, un bon exemple est le désir d’avoir le dernier survêtement de marque à la mode ou le maillot de bain branché pour l’été. Il est facile de comprendre que ces accessoires sont loin d’être indispensables et font partie des objets de désirs influencés par la publicité ou par son entourage.

Le contexte

Véritable besoin ou simple désir ? Ça dépend parfois aussi du contexte.

Tom sur son vélo

Imaginons que Tom veuille un nouveau vélo pour son anniversaire.
A priori cela ressemble fortement à un désir.

Pourtant, étant donné que Tom va tous les jours à l’école à vélo, si son vélo actuel est trop petit pour lui, il peut avoir réellement besoin d’un nouveau vélo. Il fait également beaucoup de vélo tous les après-midi, ce qui veut dire que c’est un sport qu’il pratique de façon intensive. C’est bon pour sa santé et son épanouissement personnel, cela devient donc un besoin essentiel.

Devinettes Besoin/Désir

Je vous suggère de jouer avec vos enfants aux devinettes besoin/désir pour les faire réfléchir sur ce qui peut être considéré comme un vrai besoin ou un simple désir. En effet, savoir faire la différence les aidera à faire des choix d’achats judicieux et à ne pas dépenser inutilement.

Voici quelques situations que vous pouvez présenter à vos enfants : besoins ou désirs ? A vous d’y réfléchir ensemble. La réponse n’est pas toujours tranchée, elle peut dépendre du contexte.

  • Les parents de Guillaume lui achètent un matelas pour dormir.
  • Au petit déjeuner, Elisa mange une tartine de pain.
  • Samuel prend le bus pour aller à l’école.
  • Elio veut un smartphone pour pouvoir envoyer des messages amusants à ses amis.
  • Christiane s’achète un nouveau réfrigérateur.
  • Hélène voudrait avoir le même manteau rouge à capuche que sa copine.
  • Quentin achète du savon pour se laver.

Questions utiles

Voici enfin 7 questions que vos enfants peuvent se poser avant d’acheter quelque chose, afin de vérifier si c’est un besoin ou un désir :

  1. Quel besoin vais-je combler en achetant ce produit ?
  2. Est-ce un besoin essentiel ?
  3. Vais-je utiliser ce produit plus d’une fois ?
  4. Est-ce un achat réfléchi ou un achat sur un coup de tête ?
  5. Qu’arrivera-t-il si je n’achète pas ce produit immédiatement ?
  6. Par quoi pourrais-je remplacer ce produit ?
  7. Y a-t-il moyen d’obtenir ce produit autrement ? (échange, occasion, location, emprunt…) ?

En complément de cet article, vous pouvez écouter le podcast réalisé en compagnie de Tom sur ce sujet.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :-)
  •  
  •  
  •  

Share

4 Responses

  1. Très intéressant. Je me rends compte que je devrais d’abord faire ce travail d’analyse “désirs/besoin” sur moi-même avant de le faire sur les petits ! Combien de fois je craque sur quelque chose dont je n’ai même pas besoin… Merci pour cette astuce 🙂

  2. Sujet d’article très intéressant aux frontières du stoïcisme avec cette distinction si cruciale entre besoin et désir. Cela renvoie finalement à la définition du bonheur ! Est-ce la satisfaction de nos besoins ou de nos désirs ? L’angle d’approche pour les enfants est très juste. J’y penserai avec mes ados 👍😁
    Alessandra

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.